J'aime les hommes, mais ils me terrifient

C'est compliqué

Explicit content

0:00
00:14:38
10
10

J'aime les hommes, mais ils me terrifient

C'est compliqué

Explicit content

«J'ai peur de toujours voir les hommes comme des prédateurs.» Johanna, 20 ans, est aussi attirée par les hommes que terrifiée par le mal qu'ils peuvent lui faire. Après s'être demandée si elle ne devait pas se mettre en couple avec une femme, elle a réalisé que ses envies ne la menaient que vers «la gent masculine». Comment vivre son désir malgré ses craintes? Pour aller plus loin, Lucile Bellan vous conseille cette semaine de découvrir ou redécouvrir l'essai de Pauline Harmange, Moi les hommes je les déteste,   qui revient sur le concept de misandrie, son sens et ses conséquences. Posé, sans colère, il partage une réflexion aboutie de son autrice. Tous les quinze jours dans C'est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à [email protected], ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan Voix additionnelle: Marion Parenty
Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Le couple hétérosexuel coûte-t-il trop cher aux femmes?

C'est compliqué

La fréquence des rapports sexuels fait-elle le couple?

C'est compliqué

Ce que dit la haine des enfants des autres dans l'espace public

C'est compliqué

The podcast C'est compliqué has been added to your home screen.

«J'ai peur de toujours voir les hommes comme des prédateurs.» Johanna, 20 ans, est aussi attirée par les hommes que terrifiée par le mal qu'ils peuvent lui faire. Après s'être demandée si elle ne devait pas se mettre en couple avec une femme, elle a réalisé que ses envies ne la menaient que vers «la gent masculine». Comment vivre son désir malgré ses craintes? Pour aller plus loin, Lucile Bellan vous conseille cette semaine de découvrir ou redécouvrir l'essai de Pauline Harmange, Moi les hommes je les déteste,   qui revient sur le concept de misandrie, son sens et ses conséquences. Posé, sans colère, il partage une réflexion aboutie de son autrice. Tous les quinze jours dans C'est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à [email protected], ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan Voix additionnelle: Marion Parenty
Subscribe Install Share
C'est compliqué

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install