Quand le télétravail accroît la charge mentale des femmes...

JT : le Journal du Télétravail

0:00
00:11:29
10
10

Quand le télétravail accroît la charge mentale des femmes...

JT : le Journal du Télétravail

Un sondage réalisé par le site d’emploi Indeed - dont nous parlions hier dans ce podcast - montre que si 63% des télétravailleurs font en sorte de répondre rapidement aux messages instannés qu’ils reçoivent, de peur qu’on imagine qu’ils sont déconnectés et ne travaillent pas, les femmes, elles sont 67% à se mettre cette pression.

Les femmes sont aussi 1,3 fois moins nombreuses que les hommes à avoir un espace isolé pour télétravailler et elles ont 1,5 fois plus de risques d'être fréquemment interrompues lorsqu'elles travaillent à la maison.

Pourquoi ressentent-elles plus que les hommes le besoin de montrer qu’elles travaillent ou sont connectées ? Et au délà, pourquoi semblent-elles plus affectées par le télétravail, qui ajoute dit-on à la charge mentale déjà importante des femmes ?

Le point de vue de Caroline Cuny, docteur en Psychologie cognitive et professeur à Grenoble Ecole de Management.

Elle a également co-écrit un “Guide des bonnes pratiques pour lutter contre la sursollicitation numérique”, que vous pouvez consulter gratuitement en cliquant ici.

See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

20% des salariés appréhendent le retour au bureau

JT : le Journal du Télétravail

Management visuel : pour redonner du sens, même à distance

JT : le Journal du Télétravail

Télétravail : la maison est-elle devenue une "great place to work" ?

JT : le Journal du Télétravail

The podcast JT : le Journal du Télétravail has been added to your home screen.

Un sondage réalisé par le site d’emploi Indeed - dont nous parlions hier dans ce podcast - montre que si 63% des télétravailleurs font en sorte de répondre rapidement aux messages instannés qu’ils reçoivent, de peur qu’on imagine qu’ils sont déconnectés et ne travaillent pas, les femmes, elles sont 67% à se mettre cette pression.

Les femmes sont aussi 1,3 fois moins nombreuses que les hommes à avoir un espace isolé pour télétravailler et elles ont 1,5 fois plus de risques d'être fréquemment interrompues lorsqu'elles travaillent à la maison.

Pourquoi ressentent-elles plus que les hommes le besoin de montrer qu’elles travaillent ou sont connectées ? Et au délà, pourquoi semblent-elles plus affectées par le télétravail, qui ajoute dit-on à la charge mentale déjà importante des femmes ?

Le point de vue de Caroline Cuny, docteur en Psychologie cognitive et professeur à Grenoble Ecole de Management.

Elle a également co-écrit un “Guide des bonnes pratiques pour lutter contre la sursollicitation numérique”, que vous pouvez consulter gratuitement en cliquant ici.

See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Subscribe Install Share
JT : le Journal du Télétravail

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install