Dan Roundfield, le sacrifice d'un héros | Episode 41

Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons

0:00
00:22:51
10
10

Dan Roundfield, le sacrifice d'un héros | Episode 41

Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons

Dans les Chroniques de Motor City aujourd'hui, nous rendons hommage à Dan Roundfield, joueur de l'ombre en NBA qui passera ses meilleures années chez les Hawks avant d'échouer chez les Pistons dans sa ville natale de Detroit dans la 2eme partie de sa carrière. Mais si nous dédions un podcast à Dan Roundfield, c'est surtout pour son sacrifice lorsqu'il perdra la vie à 59 ans en essayant de sauver sa femme de la noyade au large des côtes d'Aruba en 2012.

Pur produit du Michigan, Dan Roundfield rejoint en 1975 les Indiana Pacers et la ABA. Reversé en NBA l'année suivante, il deviendra une machine à double-double dès sa dernière saison avec les Pacers mais surtout pendant 5 autres saisons avec les Hawks. A Atlanta, l'ancien de Central Michigan University deviendra 3 fois All-Star, 3 fois All-Defensive Team et tournera en moyenne 17,6 points et 10,7 rebonds par match. Cette solidité attirera le regard de Jack McCloskey qui le fera venir à Detroit pour aider au développement des Bad Boys.

Malheureusement l'expérience sera un échec et Roundfield ne restera qu'un an aux côtés d'Isiah Thomas, Bill Laimbeer ou Vinnie Johnson. Quelque chose sera cassé à partir de ce moment-là et Dan Roundfield mettra fin à sa carrière en 1987 pour reprendre une vie civile et retrouver sa femme Bernie et leurs enfants.

Le bonheur durera jusqu'en 2012. Dan et Bernie Roundfield, mariés depuis l'université, voyageront ce 6 aout 2012 à Aruba, dans la plage de Baby Beach où ils avaient leurs habitudes. Ce jour-là, sur des eaux calmes où elle se reposait sur un fauteuil gonflable, Bernie se retrouva prise dans un courant qui la tirait dangereusement vers le large. Sans paniquer, Dan essayera de la rejoindre avant de lui même disparaitre soudainement.

C'est l'histoire de ce 6 aout 2012, ce jour tragique du décès de Dan Roundfield que je vous raconte dans les Chroniques de Motor City. Beaucoup de gens se disent prêt à risquer leur propre vie pour sauver la personne qu'ils aiment mais Dan Roundfield est l'une des rares personnes à avoir été confronté à ce dilemme. Ce sacrifice digne d'un vrai héros méritait d'être mis à l'honneur...

Pour aller plus loin : 

"Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise.

Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Ray Scott, premier Coach of The Year afro-américain en 1974 avec les Pistons | Episode 46

Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons

Rick Mahorn, victime de l'Expansion Draft en 1989 | Episode 45

Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons

Josh Smith, l'erreur de casting des Pistons | Episode 44

Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons

The podcast Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons has been added to your home screen.

Dans les Chroniques de Motor City aujourd'hui, nous rendons hommage à Dan Roundfield, joueur de l'ombre en NBA qui passera ses meilleures années chez les Hawks avant d'échouer chez les Pistons dans sa ville natale de Detroit dans la 2eme partie de sa carrière. Mais si nous dédions un podcast à Dan Roundfield, c'est surtout pour son sacrifice lorsqu'il perdra la vie à 59 ans en essayant de sauver sa femme de la noyade au large des côtes d'Aruba en 2012.

Pur produit du Michigan, Dan Roundfield rejoint en 1975 les Indiana Pacers et la ABA. Reversé en NBA l'année suivante, il deviendra une machine à double-double dès sa dernière saison avec les Pacers mais surtout pendant 5 autres saisons avec les Hawks. A Atlanta, l'ancien de Central Michigan University deviendra 3 fois All-Star, 3 fois All-Defensive Team et tournera en moyenne 17,6 points et 10,7 rebonds par match. Cette solidité attirera le regard de Jack McCloskey qui le fera venir à Detroit pour aider au développement des Bad Boys.

Malheureusement l'expérience sera un échec et Roundfield ne restera qu'un an aux côtés d'Isiah Thomas, Bill Laimbeer ou Vinnie Johnson. Quelque chose sera cassé à partir de ce moment-là et Dan Roundfield mettra fin à sa carrière en 1987 pour reprendre une vie civile et retrouver sa femme Bernie et leurs enfants.

Le bonheur durera jusqu'en 2012. Dan et Bernie Roundfield, mariés depuis l'université, voyageront ce 6 aout 2012 à Aruba, dans la plage de Baby Beach où ils avaient leurs habitudes. Ce jour-là, sur des eaux calmes où elle se reposait sur un fauteuil gonflable, Bernie se retrouva prise dans un courant qui la tirait dangereusement vers le large. Sans paniquer, Dan essayera de la rejoindre avant de lui même disparaitre soudainement.

C'est l'histoire de ce 6 aout 2012, ce jour tragique du décès de Dan Roundfield que je vous raconte dans les Chroniques de Motor City. Beaucoup de gens se disent prêt à risquer leur propre vie pour sauver la personne qu'ils aiment mais Dan Roundfield est l'une des rares personnes à avoir été confronté à ce dilemme. Ce sacrifice digne d'un vrai héros méritait d'être mis à l'honneur...

Pour aller plus loin : 

"Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise.

Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod

Subscribe Install Share
Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install