Record de points sur un match entre les Pistons et les Nuggets en 1983, symbole de la NBA de l'époque | Episode 25

Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons

0:00
00:30:29
10
10

Record de points sur un match entre les Pistons et les Nuggets en 1983, symbole de la NBA de l'époque | Episode 25

Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons

Le 13 Décembre 1983, les Detroit Pistons et les Denver Nuggets ont participé au match NBA avec le plus de points de l’histoire : 370 points entre les deux équipes. Ce match, les Pistons l'ont gagné 186-184 et à l’occasion de cette orgie offensive encore inégalée aujourd'hui, de très nombreux records battus. Pourtant que ce soit les Pistons de 2004 ou les Bad Boys, la franchise a toujours été associée à une défense de fer, des joueurs durs et mais pas forcément des cadors et attaque. Il n'y a jamais eu de monstre offensif dans les rangs des Pistons à la Jordan ou à la Kobe, personne pour marquer 50 points un soir de folie. En général, à Detroit, les Pistons essayent plutôt d'encaisser moins de points que ses adversaires. Mais lors de ce match record à la McNichols Sports Arena de Denver sur la toute fin d’année 1983, les Detroit Pistons ne sont que dans la première saison de Chuck Daly comme coach de la franchise. Si le noyau dur des Bad Boys est déjà présent dans le roster (Isiah Thomas, Bill Laimbeer et Vinnie Johnson) ces joueurs-là sont encore jeunes et Daly n’a pas encore développé ce qui sera ensuite appelé "l’ADN Bad Boys". Chuck Daly a du composer avec les qualités de ses joueurs, qui étaient principalement offensives : Isiah Thomas était le feu-follet qui détruisait toutes les défenses, Kelly Tripucka était un ailier scoreur craint de tous, Laimbeer tournait encore à 18 points/match et les Pistons possédaient de très fort scoreurs comme John Long, Terry Tyler ou Vinnie Johnson. Dans ce podcast, je vous raconte donc ce match mais surtout son contexte et ce qu'il symbolise de l'époque. Dans ce festival offensif de 3 prolongations et d'une durée de 3 heures et 11 minutes, il y a un condensé du basket du début des années 80, quand le rythme était au moins aussi rapide que dans la NBA moderne et où chaque franchise disposait de plusieurs joueurs capables de marquer 10, 20, 30 points à haute fréquence.  Dans les déclarations des joueurs de l'époque, Tripucka ou Thomas pour les Pistons, Vandeweghe et English pour les Nuggets, on comprend d'ailleurs à quel point le jeu était différent. Et le tout quasiment sans aucun tir à 3-points, puisqu'il n'y en a eu que 3 de shooté dans ce match... Pour aller plus loin : - Le match en intégralité, YouTube - La box-score, Basketball-Reference - Unforgettable Moments – NBA's Highest Scoring Game, Pistons.com - PISTONS, NUGGETS SHATTER MARKS, New-York Times "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @PistonsFR

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Ray Scott, premier Coach of The Year afro-américain en 1974 avec les Pistons | Episode 46

Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons

Rick Mahorn, victime de l'Expansion Draft en 1989 | Episode 45

Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons

Josh Smith, l'erreur de casting des Pistons | Episode 44

Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons

The podcast Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons has been added to your home screen.

Le 13 Décembre 1983, les Detroit Pistons et les Denver Nuggets ont participé au match NBA avec le plus de points de l’histoire : 370 points entre les deux équipes. Ce match, les Pistons l'ont gagné 186-184 et à l’occasion de cette orgie offensive encore inégalée aujourd'hui, de très nombreux records battus. Pourtant que ce soit les Pistons de 2004 ou les Bad Boys, la franchise a toujours été associée à une défense de fer, des joueurs durs et mais pas forcément des cadors et attaque. Il n'y a jamais eu de monstre offensif dans les rangs des Pistons à la Jordan ou à la Kobe, personne pour marquer 50 points un soir de folie. En général, à Detroit, les Pistons essayent plutôt d'encaisser moins de points que ses adversaires. Mais lors de ce match record à la McNichols Sports Arena de Denver sur la toute fin d’année 1983, les Detroit Pistons ne sont que dans la première saison de Chuck Daly comme coach de la franchise. Si le noyau dur des Bad Boys est déjà présent dans le roster (Isiah Thomas, Bill Laimbeer et Vinnie Johnson) ces joueurs-là sont encore jeunes et Daly n’a pas encore développé ce qui sera ensuite appelé "l’ADN Bad Boys". Chuck Daly a du composer avec les qualités de ses joueurs, qui étaient principalement offensives : Isiah Thomas était le feu-follet qui détruisait toutes les défenses, Kelly Tripucka était un ailier scoreur craint de tous, Laimbeer tournait encore à 18 points/match et les Pistons possédaient de très fort scoreurs comme John Long, Terry Tyler ou Vinnie Johnson. Dans ce podcast, je vous raconte donc ce match mais surtout son contexte et ce qu'il symbolise de l'époque. Dans ce festival offensif de 3 prolongations et d'une durée de 3 heures et 11 minutes, il y a un condensé du basket du début des années 80, quand le rythme était au moins aussi rapide que dans la NBA moderne et où chaque franchise disposait de plusieurs joueurs capables de marquer 10, 20, 30 points à haute fréquence.  Dans les déclarations des joueurs de l'époque, Tripucka ou Thomas pour les Pistons, Vandeweghe et English pour les Nuggets, on comprend d'ailleurs à quel point le jeu était différent. Et le tout quasiment sans aucun tir à 3-points, puisqu'il n'y en a eu que 3 de shooté dans ce match... Pour aller plus loin : - Le match en intégralité, YouTube - La box-score, Basketball-Reference - Unforgettable Moments – NBA's Highest Scoring Game, Pistons.com - PISTONS, NUGGETS SHATTER MARKS, New-York Times "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @PistonsFR

Subscribe Install Share
Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install