#13 - Antoine Géraud - Abricot.co : l’app de dating Detox

TalQ - Entreprendre dans la sexualité

0:00
56:56
10
10

#13 - Antoine Géraud - Abricot.co : l’app de dating Detox

TalQ - Entreprendre dans la sexualité

Toi aussi tu es un.e déçu.e des applications de rencontres ? 😡 Ecoute donc cet épisode de TalQ Podcast avec le co-fondateur de l'app Abricot. 🍑

🤔C'est une approche et surtout une ambition bien différente des applications de rencontres "classiques" qui franchement m'a pas mal convaincue. Moi, Manon, 25 ans, la sceptique des rencontres en ligne. Promis personne ne m'a payé pour dire ça mais si un jour je souhaitais rencontrer l'amour (une nouvelle fois ? ;) ) je tenterai bien Abricot. 

🕰 Bref, on parle surtout ici du parcours d'Antoine, de Inch à The Family au MSIE de l'ESCP à la création d'Abricot, de ses expériences personnelles face à l'amour, du geek au collège, à celui quie enchaine les "conquêtes" avec Tinder qui est un "outil incroyable d'amusement" mais également "une machine à sous".

On découvre donc ce que Antoine appelle le détox dating, l'un des fers de lance d'Abricot. 

On parle aussi de : 

13' : La notion de "récompense aléatoire" : conceptualisé par le psychologue B.F. Skinner dans les années 50, c'est l’un des outils les plus puissants que les géants d’internet utilisent pour rendre leurs utilisateurs addict

15' : l'addiction du coup. Vous pouvez retrouver l'article écrit par Antoine Géraud à ce sujet : "La valse à mille swipe"  qui explique très joliment ce qui l'a poussé à créer Abricot, sa propre app de rencontre tout en faisant un clin d'oeil à Jacque Brel. 

Mentionné aussi et à voir : le documentaire d'Arte : Dopamine 

18 : leur business model fou : Abricot : l'application de rencontre détox qui se rémunère uniquement à la satisfaction des clients

à Lire : Delivering hapiness du fondateur de Zappos

"moi mon truc il est simple, c'est d'essayer de rendre les gens heureux et je suis persuadé d'un truc, c'est que si tu y arrives, les gens te récompensent"

34' : un célibataire classique parisien dépense 1000 euro en moyenne par an dans sa vie de célibataire, et vous ? Mais les dépenses principales se font dans la vie réelle

36' : La premiere levée de fonds grâce aux "gens qui l'aiment" : ces utilisateurs

40' : Amour et sexualité. : "Le sexe c'est un peu la représentation théatrale de l'amour"

44: C'est quoi l'amour ? La seule manière de le savoir et de reconnaitre l'alchimie c'est de la rencontrer en vrai

46 : Troisieme point de la vision d'Abricot pour l'avenir : le super SAV : "parce que tomber amoureux c'est compliquer, le rester encore plus"

48 : Abricot, app féministe ? Un pléonasme ? Attention au Womenwashing de certaines marques ?

👂Bonne Ecoute ! 

P.S. :

Moi c'est Manon, 25 ans, fondatrice de TalQ Podcast, co-fondatrice de TalQ-Univers, le concept store dédié au plaisir, mais pas que ! N'hésitez pas à me poser des questions si mon parcours vous intéresse :) 

🎶Musique composée par Ourson 🎶 à retrouver sur Soundcloud, sur Spotify et sur Deezer.  

✨Et si vous avez aimé cet épisode, ça serait super si vous pouviez le partager autours de vous ! Et surtout vous abonner et mettre des petites étoiles sur Apple Podcast. 📱

Et suivez nous sur Insta et RDV sur TalQ Univers ! 

Merci et à la semaine prochaine !

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

#29 - Caroline Michel : Journaliste et Autrice : Sex Milles Personnes, La Charge Sexuelle et tant d'autres

TalQ - Entreprendre dans la sexualité

#28 - Corinne Boulay : La week Up : La première coupe menstruelle pliable 100% française 🩸 🇫🇷

TalQ - Entreprendre dans la sexualité

#27 - Clemity Jane - Youtubeuse Sextoys sans tabou

TalQ - Entreprendre dans la sexualité

The podcast TalQ - Entreprendre dans la sexualité has been added to your home screen.

Toi aussi tu es un.e déçu.e des applications de rencontres ? 😡 Ecoute donc cet épisode de TalQ Podcast avec le co-fondateur de l'app Abricot. 🍑

🤔C'est une approche et surtout une ambition bien différente des applications de rencontres "classiques" qui franchement m'a pas mal convaincue. Moi, Manon, 25 ans, la sceptique des rencontres en ligne. Promis personne ne m'a payé pour dire ça mais si un jour je souhaitais rencontrer l'amour (une nouvelle fois ? ;) ) je tenterai bien Abricot. 

🕰 Bref, on parle surtout ici du parcours d'Antoine, de Inch à The Family au MSIE de l'ESCP à la création d'Abricot, de ses expériences personnelles face à l'amour, du geek au collège, à celui quie enchaine les "conquêtes" avec Tinder qui est un "outil incroyable d'amusement" mais également "une machine à sous".

On découvre donc ce que Antoine appelle le détox dating, l'un des fers de lance d'Abricot. 

On parle aussi de : 

13' : La notion de "récompense aléatoire" : conceptualisé par le psychologue B.F. Skinner dans les années 50, c'est l’un des outils les plus puissants que les géants d’internet utilisent pour rendre leurs utilisateurs addict

15' : l'addiction du coup. Vous pouvez retrouver l'article écrit par Antoine Géraud à ce sujet : "La valse à mille swipe"  qui explique très joliment ce qui l'a poussé à créer Abricot, sa propre app de rencontre tout en faisant un clin d'oeil à Jacque Brel. 

Mentionné aussi et à voir : le documentaire d'Arte : Dopamine 

18 : leur business model fou : Abricot : l'application de rencontre détox qui se rémunère uniquement à la satisfaction des clients

à Lire : Delivering hapiness du fondateur de Zappos

"moi mon truc il est simple, c'est d'essayer de rendre les gens heureux et je suis persuadé d'un truc, c'est que si tu y arrives, les gens te récompensent"

34' : un célibataire classique parisien dépense 1000 euro en moyenne par an dans sa vie de célibataire, et vous ? Mais les dépenses principales se font dans la vie réelle

36' : La premiere levée de fonds grâce aux "gens qui l'aiment" : ces utilisateurs

40' : Amour et sexualité. : "Le sexe c'est un peu la représentation théatrale de l'amour"

44: C'est quoi l'amour ? La seule manière de le savoir et de reconnaitre l'alchimie c'est de la rencontrer en vrai

46 : Troisieme point de la vision d'Abricot pour l'avenir : le super SAV : "parce que tomber amoureux c'est compliquer, le rester encore plus"

48 : Abricot, app féministe ? Un pléonasme ? Attention au Womenwashing de certaines marques ?

👂Bonne Ecoute ! 

P.S. :

Moi c'est Manon, 25 ans, fondatrice de TalQ Podcast, co-fondatrice de TalQ-Univers, le concept store dédié au plaisir, mais pas que ! N'hésitez pas à me poser des questions si mon parcours vous intéresse :) 

🎶Musique composée par Ourson 🎶 à retrouver sur Soundcloud, sur Spotify et sur Deezer.  

✨Et si vous avez aimé cet épisode, ça serait super si vous pouviez le partager autours de vous ! Et surtout vous abonner et mettre des petites étoiles sur Apple Podcast. 📱

Et suivez nous sur Insta et RDV sur TalQ Univers ! 

Merci et à la semaine prochaine !

Subscribe Install Share
TalQ - Entreprendre dans la sexualité

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install