Ou peut-être une nuit 5/6 : «Les poupées russes du silence»

Injustices

0:00
00:47:58
10
10

Ou peut-être une nuit 5/6 : «Les poupées russes du silence»

Dans cette deuxième saison d'Injustices, «Ou peut-être une nuit», Charlotte Pudlowski décortique la fabrique du silence autour de l'inceste.

Ce cinquième épisode est consacré au fonctionnement du système politique et judiciaire et à la manière dont ils rejouent le silence appris dans les familles. «Ce système de violence et de domination installé dans l’intime, permis par la silenciation des victimes, contamine les structures plus larges que la famille», explique Charlotte Pudlowski.

Dans cet épisode, on entendra notamment Eva Thomas, première femme à avoir parlé publiquement d'inceste à la télévision française, Patric Jean, auteur de «La Loi des Pères» (aux Éditions du Rocher) ou encore l'avocate Dominique Attias, spécialiste du droit des mineurs et des violences contre les femmes. On évoquera aussi l'Affaire Outreau, l'influence des masculinistes sur la société française, et la problématique du «syndrome d'aliénation parentale», un faux syndrome qu'ils ont créé de toute pièce pour décrédibiliser les femmes dont les enfants sont victimes de violences intrafamiliales.

Autrice: Charlotte Pudlowski • Réalisatrice : Anna Buy • Musique originale : Jean Thevenin, avec Raphaël Ankierman • Mixage: Jean-Baptiste Aubonnet • Illustration : Marie Larrivé. Une production Louie Media. Responsable de production de Louie: Marion Girard • Responsable éditoriale: Maureen Wilson • Direction de production: Mélissa Bounoua • Direction éditoriale: Charlotte Pudlowski

Pour plus d'informations et pour trouver des ressources sur les violences sexuelles, voir le site de Louie Media.

La série «Ou peut être une nuit» a bénéficié du soutien de la Fondation Kering. La fondation lutte depuis 2008 contre les violences faites aux femmes et s'engage dans la prévention des violences sexuelles dès le plus jeune âge. Elle a d'ailleurs permis la création d'une nouvelle unité pour les victimes d’inceste à la Maison des Femmes de Saint-Denis. C'est dans ce cadre que la fondation Kering a souhaité accompagner la création de ce podcast.

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Ou peut-être une nuit – Table ronde : Que faire pour agir contre l'inceste ?

Injustices

Ou peut-être une nuit 6/6 : «Le monde que construit l'inceste»

Injustices

Ou peut-être une nuit 4/6: «Une histoire de haine et de domination»

Injustices

The podcast Injustices has been added to your home screen.

Dans cette deuxième saison d'Injustices, «Ou peut-être une nuit», Charlotte Pudlowski décortique la fabrique du silence autour de l'inceste.

Ce cinquième épisode est consacré au fonctionnement du système politique et judiciaire et à la manière dont ils rejouent le silence appris dans les familles. «Ce système de violence et de domination installé dans l’intime, permis par la silenciation des victimes, contamine les structures plus larges que la famille», explique Charlotte Pudlowski.

Dans cet épisode, on entendra notamment Eva Thomas, première femme à avoir parlé publiquement d'inceste à la télévision française, Patric Jean, auteur de «La Loi des Pères» (aux Éditions du Rocher) ou encore l'avocate Dominique Attias, spécialiste du droit des mineurs et des violences contre les femmes. On évoquera aussi l'Affaire Outreau, l'influence des masculinistes sur la société française, et la problématique du «syndrome d'aliénation parentale», un faux syndrome qu'ils ont créé de toute pièce pour décrédibiliser les femmes dont les enfants sont victimes de violences intrafamiliales.

Autrice: Charlotte Pudlowski • Réalisatrice : Anna Buy • Musique originale : Jean Thevenin, avec Raphaël Ankierman • Mixage: Jean-Baptiste Aubonnet • Illustration : Marie Larrivé. Une production Louie Media. Responsable de production de Louie: Marion Girard • Responsable éditoriale: Maureen Wilson • Direction de production: Mélissa Bounoua • Direction éditoriale: Charlotte Pudlowski

Pour plus d'informations et pour trouver des ressources sur les violences sexuelles, voir le site de Louie Media.

La série «Ou peut être une nuit» a bénéficié du soutien de la Fondation Kering. La fondation lutte depuis 2008 contre les violences faites aux femmes et s'engage dans la prévention des violences sexuelles dès le plus jeune âge. Elle a d'ailleurs permis la création d'une nouvelle unité pour les victimes d’inceste à la Maison des Femmes de Saint-Denis. C'est dans ce cadre que la fondation Kering a souhaité accompagner la création de ce podcast.

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Subscribe Install Share
Injustices

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install