« Il est hors de question que je fasse carrière pour sacrifier le bien-être de mon fils »

Paroles d'aidants

0:00
00:11:01
10
10

« Il est hors de question que je fasse carrière pour sacrifier le bien-être de mon fils »

Paroles d'aidants

Arnaud, 44 ans et sa femme Adeline, 40 ans, habitent au Creusot en Saône et Loire. Il y a presque 5 ans, à la naissance de Côme, leur troisième enfant, ils apprennent que le petit garçon est porteur de trisomie 21. Adeline accuse le coup : « Je me disais : ‘Tiens il y a une semaine, j’étais encore dans ma vie d’avant. Là maintenant je suis dans une autre vie. Et je ne sais pas où je vais.’ » Elle prend un congé parental de deux ans puis se reconvertit. Aujourd’hui, elle suit des études d’infirmière, aux horaires peu flexibles. Alors Arnaud s'occupe beaucoup des deux aînés et gère les rendez-vous médicaux de Côme, en parallèle de son emploi de fonctionnaire. Il a renoncé à accéder au grade supérieur, qui lui demanderait d’être mobile géographiquement. « Il est hors de question que je fasse carrière pour sacrifier le bien-être de Côme », dit-il.

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

"Ca n’a pas été simple. On veut tellement faire qu’on en fait trop"

Paroles d'aidants

« On ne demande pas comment va l’aidant, en fait… »

Paroles d'aidants

« Jusqu’au bout je l’accompagnerai… »

Paroles d'aidants

The podcast Paroles d'aidants has been added to your home screen.

Arnaud, 44 ans et sa femme Adeline, 40 ans, habitent au Creusot en Saône et Loire. Il y a presque 5 ans, à la naissance de Côme, leur troisième enfant, ils apprennent que le petit garçon est porteur de trisomie 21. Adeline accuse le coup : « Je me disais : ‘Tiens il y a une semaine, j’étais encore dans ma vie d’avant. Là maintenant je suis dans une autre vie. Et je ne sais pas où je vais.’ » Elle prend un congé parental de deux ans puis se reconvertit. Aujourd’hui, elle suit des études d’infirmière, aux horaires peu flexibles. Alors Arnaud s'occupe beaucoup des deux aînés et gère les rendez-vous médicaux de Côme, en parallèle de son emploi de fonctionnaire. Il a renoncé à accéder au grade supérieur, qui lui demanderait d’être mobile géographiquement. « Il est hors de question que je fasse carrière pour sacrifier le bien-être de Côme », dit-il.

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Subscribe Install Share
Paroles d'aidants

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install