Japon : l'Empereur abdique, Shinzo Abe décline ?

Les Enjeux internationaux

0:00
00:12:06
10
10

Japon : l'Empereur abdique, Shinzo Abe décline ?

Les Enjeux internationaux

durée : 00:12:06 - Les Enjeux internationaux - par : Xavier Martinet - . "Le printemps vient après l'hiver sévère, ce nom, Reiwa, veut marquer le début d'une période qui déborde d'espoir." Shinzo Abe mise sur le symbole pour remonter la pente politique. L'empereur Akihito abdique pour laisser la place à son fils Nahurito, le Japon quitte donc l'ère Heisei pour entrer dans celle de Reiwa dès le 1er mai, un terme littéraire qui pourrait se traduire par "belle harmonie" selon le gouvernement Abe.  * Depuis 1989, ce n'est plus l'empereur mais le Premier ministre qui choisit le nom de la nouvelle ère. La dégradation de la politique économique a accru la défiance croissante de la population envers le Premier ministre qui a vu sa cote de popularité chuter de 31%. - invités : Franck Michelin - Franck Michelin : Professeur à la Teikyo University (Faculty of Economics), Tokyo, et membre de l'Académie des Sciences d'Outre-Mer - réalisé par : Mydia Portis-Guérin
Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

La Main de Dieu a-t-elle changé la face du monde ?

Les Enjeux internationaux

Le Mossad, un ministère des Affaires étrangères bis ?

Les Enjeux internationaux

Les transitions présidentielles américaines : petites perfidies et peaux de banane

Les Enjeux internationaux

The podcast Les Enjeux internationaux has been added to your home screen.

durée : 00:12:06 - Les Enjeux internationaux - par : Xavier Martinet - . "Le printemps vient après l'hiver sévère, ce nom, Reiwa, veut marquer le début d'une période qui déborde d'espoir." Shinzo Abe mise sur le symbole pour remonter la pente politique. L'empereur Akihito abdique pour laisser la place à son fils Nahurito, le Japon quitte donc l'ère Heisei pour entrer dans celle de Reiwa dès le 1er mai, un terme littéraire qui pourrait se traduire par "belle harmonie" selon le gouvernement Abe.  * Depuis 1989, ce n'est plus l'empereur mais le Premier ministre qui choisit le nom de la nouvelle ère. La dégradation de la politique économique a accru la défiance croissante de la population envers le Premier ministre qui a vu sa cote de popularité chuter de 31%. - invités : Franck Michelin - Franck Michelin : Professeur à la Teikyo University (Faculty of Economics), Tokyo, et membre de l'Académie des Sciences d'Outre-Mer - réalisé par : Mydia Portis-Guérin
Subscribe Install Share
Les Enjeux internationaux

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install